Version françaiseEnglish version
 
Copyright : Charlotte Schousboe

On en parle...

Il en parle...
Newsletter : votre E-Mail

Stéphane Bern orateur de l'Ommegang 2012 05/06/2012

Le prochain Ommegang sera raconté par le journaliste, écrivain, animateur et chroniqueur du gotha Stéphane Bern. Rendez-vous les 3 et 5 juillet sur la Grand Place de Bruxelles.
L’Ommegang est à l'origine une procession religieuse . Dans la tradition catholique, on sortait les reliques des saints ou les statues réputées miraculeuses pour les porter en procession autour du bâtiment de culte où ils étaient vénérés.

Aujourd'hui, les choses sont bien différentes, et l'Ommegang fait partie intégrante du folklore bruxellois. La sortie de l'Ommegang constitue l'un des spectacles historiques les plus grandioses en Belgique.

Cette année plus de 1 400 figurants feront revivre cette époque de la procession de Charles Quint, en 1549.

A noter, une nouveauté sur la Place du Sablon, avec un village médiéval, des animations, des joutes équestres et un combat de chevaliers, parmi d'autres...

Source : RTBF

Stéphane Bern - Journaliste. La Reine d’Angleterre est l’inconnue la plus célèbre du monde 02/06/2012

© Joël Philippon
Comment vous êtes-vous réparti les rôles pour les festivités du jubilé d’Elizabeth II à Londres ?

Nous serons trois pour commenter le défilé naval sur la Tamise auquel la reine assistera sur la barge. Marie Drucker commentera les images, Karl Lagerfled qui connaît bien la monarchie britannique sera dans la position du sniper et je ferai plutôt l’historien.

Qu’aimez-vous tellement chez Elizabeth II ?

Ses yeux lavande et son teint de porcelaine ! Plus sérieusement, j’aime bien dire que c’est l’inconnue la plus célèbre du monde. Partout quand on dit « la Reine », c’est à elle qu’on pense. C’est à la fois la plus extraordinaire et la plus ordinaire des femmes. Son pouvoir est plus moral et symbolique que politique, mais n’est-ce pas le véritable pouvoir, celui qui rend possibles l’harmonie, le vivre ensemble ? Quel autre chef d’État peut-il s’enorgueillir d’avoir encore, à son âge, près de 90 % de taux de popularité ? Or celle-ci est revenue à son zénith après ses annus horribilis.
Lire l'intégralité de l'article

Source : Le Progrès



Stéphane Bern : ''Le jubilé de la reine va être grandiose !" 01/06/2012

© Charlotte Schousboe
Dimanche à partir de 14h, France 2 diffuse en direct la cérémonie pour le jubilé de diamant de d'Elizabeth II. Stéphane Bern et Marie Drucker commenteront les festivités.

Télé Z : Cette parade navale, c’est vraiment le grand moment des festivités ?
Stéphane Bern : Absolument. Le jubilé sera marqué par d’autres cérémonies mais la parade navale en sera le clou. Composé d’un millier d’anciens bateaux –notamment des Drakkars et une vedette du D Day– un cortège long de 40?km défilera sur la Tamise. Ce sera grandiose ! A nos côtés, le navigateur Loïc Peyron apportera son œil éclairé.

Cette revue navale, c’est un souhait de la reine ?
- Tout à fait. L’Angleterre est une patrie de marins. Par ce geste, la reine a voulu rendre hommage à son peuple.

Les Anglais sont-ils toujours aussi attachés à leur souveraine ?
- Selon un récent sondage, Elizabeth II bénéficie d’une cote de popularité de l’ordre de 86 à 88%. C’est une femme de devoir. Certes, elle a commis quelques erreurs mais depuis soixante ans, elle tient le gouvernail !

Parlons un peu de vous. Vos Secrets d’histoire reviendront-ils cet été ?
- Neuf numéros sont programmés. A l’exception de deux d’entre eux consacrés à Louis XIV et Victor Hugo, je n’ai, pour le moment, pas le droit de vous révéler l’intégralité de leur teneur.

Avez-vous une idée de votre rentrée de septembre ?
- Au quotidien, je vais reprendre Comment ça va bien. En outre, entre septembre et décembre, je proposerai trois Secrets d’histoire, ce qui est nouveau.

Source : Télé Z

Stéphane Bern heureux comme un roi 25/05/2012

Si on vous dit Pompidou-Metz… « C’est un lieu extraordinaire. Je trouve que la décentralisation est une idée formidable, tout ne doit pas passer par la capitale. La délocalisation des œuvres de Beaubourg, à Paris, permet aussi de partager des trésors cachés. En plus, je suis un peu Lorrain : je suis à moitié Lyonnais et à moitié Luxembourgeois. J’ai passé de belles années à Nancy. »
Florange. « Ce sont mes amis d’ArcelorMittal que je soutiens et ces hauts-fourneaux qui ferment. On a juste envie de dire : "Tenez bon, on est là. Nous sommes tous en train de nous faire broyer par une machine infernale". C’est aussi pour une formidable salle de spectacle, La Passerelle, et, pour moi, une vraie scène nationale. »
Lire la suite de l'article
Visionner la vidéo

Source : Le Républicain Lorrain
<  1…  9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27  …32  >