Version françaiseEnglish version
 
Copyright : Charlotte Schousboe

On en parle...

Il en parle...
Newsletter : votre E-Mail

Stéphane Bern entre dans l'arène 31/07/2006

A partir du 6 septembre sur France 2 en deuxième partie de soirée, Stéphane Bern arrive avec un emission hebdomadaire : L'arène de France. L'animateur va devenir un arbitre dans les grands débats de la société actuelle comme l'école, la police, les impots...

Pour ce faire il sera entouré des deux camps qui se partageront le temps de parole: les pour et les contres composés de personnalité ou d'anonyme. Chacun des parties sera représenté par un jeune avocat lauréat de la conférence d’éloquence Berryer chargés d’introduire la position de son camp. Le public sera emmené a se prononcer avant et après chaque débat pour mesurer l'impact des propos des protagonistes sur leur façon de penser.

Source : France 2.
Lire l'article

On en parle dans la presse...

Après les rois ... l'Arène 31/07/2006

Stéphane Bern animera « L'Arène », le mardi ou le mercredi soir en seconde partie de soirée sur France 2. Son titre clin d'oeil, « L'Arène », renvoie bien entendu aux joutes verbales, mais aussi à la passion de Stéphane Bern pour les têtes couronnées. Le concept est simple : d'un côté les "pour", de l'autre les "contre" et, au milieu, un arbitre (Bern), accompagné d'un invité vedette.

Source : Imédias.
Lire l'article

J'aime épouser le changement, Stéphane Bern parle de sa rentrée dans TV MAG 31/07/2006

« Loin du microcosme parisien, vous réussissez à vous concentrer sur votre rentrée ?
Je ne me dis pas : « Il faut que j'y pense. » En m'isolant sur l'île de Paros, je me ressource et mets à profit le conseil des Grecs : « Connais-toi toi-même ». C'est comme ça que je me prépare. En me ressourçant. Mais cette île n'est pas des plus faciles d'accès. Je suis toujours surpris que certains mettent à profit leurs vacances pour côtoyer en maillot de bain les mêmes qu'ils fréquentent en costume pendant l'année. J'ai du mal à comprendre. Ici, je suis loin des enjeux de pouvoir, du mercato, de qui va faire quoi. Je me lave de toutes les scories du milieu médiatique. Je vis en osmose avec l'île. Je n'ai pas de téléphone, les journaux sont rares. Parfois, je tombe sur un Figaro qui date de deux jours. C'est compliqué d'y accéder mais ça renforce le sentiment d'être loin de tout. Et j'aime l'idée que c'est une île qui se mérite.

Ce qui ne vous empêche pas d'écrire sur les mondanités...
Je dois rendre mon roman à la fin des vacances. Il traite des impostures des mondanités, des fausses valeurs, de la fausse culture, de la noblesse usurpée, de la célébrité éphémère dont notre monde se fait le réceptacle. [...] »

Source : TV Magazine, Élisabeth Perrin.
Lire l'interview
<  1…  14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32  >